Histoire de démangeaisons !

Sur le terrain depuis 6h30, j’ai eu la chance d’observer plusieurs chevreuils durant la matinée. J’étais en sous bois depuis une petite heure sans croisé le moindre animal, je regarde l’heure 9h30. Aller, je vais rentrer ! Mais soudain une belle éclaircie me fait changer d’avis et je décide de faire demi tour pour retrouver les plaines. Tout juste arrivé, je vois au loin à environ 300m deux silhouettes de chevreuils. Je décide de rentrer en sous bois et longer la plaine pour ne pas me faire repérer. En arrivant, je ne vois seulement qu’un chevreuil les bois encore teintés de rouge suite de la perte de ses velours. Etant bien caché, j’en profite pour prendre quelques photos, mais soudain un deuxième brocard en train de frayer (perdant ses velours) arriva sur les lieux…Cette peau de velours le dérangeait, il n’arrêtait pas de se frotter contre les arbres. Il décida de passer au chose sérieuse, en allant provoquer à plusieurs reprises son congénère pour enlever ce lambeau de velours. C’était la première fois que j’observais ce type de scène. Ce matin là, Dame Nature m’offrit un magnifique cadeau !

2 7 5 3 610 8 11211